Anesthésie locale pour la chirurgie des dents de sagesse - Dr Chardain

Options chirurgicales

Lorsque la décision d’extraire les dents de sagesse a été prise, le patient et le chirurgien doivent définir ensemble les modalités de prise en charge les plus adaptées.

Il n’existe pas « une bonne » et « une mauvaise » façon de procéder, mais plusieurs options présentant chacune certains avantages et inconvénients.

L’objectif est de déterminer quelle prise en charge sera la plus adaptée à chaque patient, tenant compte notamment du type et de la complexité de ses dents de sagesse, de l’appréhension qu’il peut avoir, ou de ses disponibilités pour réaliser le geste en plusieurs séances.

Schématiquement, il est possible de les faire extraire en une fois sous anesthésie générale ou en deux fois sous anesthésie locale. Dans certains cas, on peut également les faire extraire en une fois sous anesthésie locale, bien que cette situation ne soit pas la plus fréquente.

Les différents types d’anesthésie

Au cours de la consultation, le Docteur Chardain vous expliquera les différentes modalités anesthésiques. Le plus souvent, le choix se fait entre anesthésie locale ou générale.

Anesthésie locale

Pour une anesthésie locale, seule la mâchoire est endormie : le patient entend et voit ce qui se passe mais ne ressent pas de douleurs.

L’anesthésie locale a l’avantage de la simplicité. L’intervention a lieu au cabinet, et ne nécessite pas de consultation d’anesthésie ni d’hospitalisation. Le plus souvent, les extractions se font en deux fois : il faudra donc revenir quelques semaines après la première intervention.

Habituellement, chaque intervention dure trente à quarante minutes. Pendant l’intervention, il est possible d’apporter un casque ou des écouteurs pour détourner son attention. Dans certains cas, les quatre dents de sagesse sont retirées en une fois, mais ce n’est pas toujours possible.

A l’issue de l’intervention, une fiche de conseils post-opératoire est remise, ainsi que les numéros à contacter en cas de souci.

Sous anesthésie locale, le geste peut être ressenti comme un peu plus désagréable ou impressionnant par certains patients, en raison des bruits et de la vue des instruments, mais l’intervention se fait sans douleurs.

Anesthésie générale

Pour une anesthésie générale, le patient est totalement endormi. L’intervention a lieu à l’hôpital Privé Armand Brillard, et nécessite une hospitalisation d’une matinée.

Avant toute anesthésie générale, certaines démarches sont à accomplir. La plus importante est la consultation d’anesthésie qui doit avoir lieu au plus tard 48 heures avant l’intervention.

D’autres démarches seront nécessaires : signature d’un consentement opératoire, pré-admission à la clinique, achat des médicaments, préparation de menus adaptés en prévision de la phase post-opératoire.

Lorsque la date opératoire sera définie, l’assistante du Docteur Chardain vous remettra un dossier d’hospitalisation comportant tous les éléments nécessaires à l’organisation de la chirurgie.

L’anesthésie générale nécessite la pose d’une perfusion, et une intubation pour permettre au patient de respirer pendant l’intervention. En cas d’appréhension, il est possible d’endormir le patient avec un masque.

Les principaux avantages de l’anesthésie générale sont un confort plus important pendant les extractions, et de pouvoir effectuer le retrait des quatre dents en une seule fois. La durée de l’intervention est d’environ 30 à 45 minutes, suivie d’un passage en salle de réveil d’environ 1 heure.

Contrairement à une idée reçue, la mâchoire n’est pas « déboîtée » pendant l’intervention, et le plus grand soin est apporté à l’articulation temporo-mandibulaire.

Pendant l’intervention et le passage en salle de réveil, vous serez constamment surveillé par les anesthésistes et infirmières du bloc opératoire. Lorsque vous serez bien réveillé de l’intervention, vous serez reconduit dans votre chambre.

Une surveillance de 2 à 3 heures en service de chirurgie ambulatoire est ensuite réalisée. Les infirmières vérifient que tout se passe normalement, un repas léger est proposé.

Le Dr Chardain repasse vous voir et signe votre sortie en début d’après-midi. Tous les justificatifs vous seront remis au moment de la sortie (arrêt de travail, dispense scolaire, journée enfant malade…). En règle générale, une dispense scolaire ou un arrêt de travail de 2 à 3 jours sont suffisants. Une prolongation pourra être proposée en cas de nécessité.

Dans tous les cas, vous serez revu en consultation au cabinet trois semaines après l’intervention. Les numéros à appeler en cas de souci avant cette échéance vous seront également remis.

Comment choisir ?

Le plus souvent, la décision entre une anesthésie locale ou générale est prise par le patient ou ses parents. Bien souvent, les patients ont déjà « pris leur décision » avant la consultation.

Dans certains cas, notamment pour les dents de sagesse « difficiles », ou en cas de terrain médical particulier, le Docteur Chardain peut préconiser d’emblée un certain type d’anesthésie.

Lorsqu’il s’agit de dents de sagesse « classiques », les deux options sont généralement envisageables, et la décision prend en compte :

  • les préférences du patient
  • son appréhension de la chirurgie ou non
  • la possibilité de se libérer facilement pour une seconde intervention
  • le nombre et la position des dents de sagesse
  • la difficulté prévisible des extractions

Il est important de comprendre que les suites opératoires sont les mêmes dans les deux modalités (exception faite d’une fatigue un peu plus marquée le premier jour avec l’anesthésie générale) : quelques douleurs ; gonflement du visage ; difficultés à ouvrir la bouche et à s’alimenter.

En cas d’intervention sous anesthésie générale, ces symptômes sont présents des deux côtés, mais une fois pour toute. Sous anesthésie locale, les symptômes ne seront présents que d’un côté, mais il faudra le plus souvent une seconde intervention.

Envoyez un mail


    * Les champs sont obligatoires

    Cette page vous a plu ?

    Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

    Loading...

    11 Commentaire(s)

    Avatar de  Valentin

    Valentin

    /

    03/06/20

    Y a t'il des cas où une anesthésie générale est nécessaire ?

    Avatar de  Dr Chardain

    Dr Chardain

    /

    03/06/20

    Bonjour, oui fréquemment : soit pour des raisons de copnfort, soit pour des raisons techniques, ou en cas d'association avec un autre geste (génioplastie, freinectomie, etc...) Bien cordialement

    Avatar de  Manu

    Manu

    /

    08/06/20

    y a-t-il une différence de prix entre l'anesthésie générale et locale ?

    Avatar de  Dr Chardain

    Dr Chardain

    /

    08/06/20

    Bonjour, en ce qui concerne les honoraires chirurgicaux cela ne change rien. En revanche, il faut compter en plus le prix de journée en hospitalisation (18€), et les honoraires du médecin anesthésiste (à définir lors de la consultation pré-opératoire). Cordialement

    Avatar de  Loïse

    Loïse

    /

    10/06/20

    Bonjour, le choix des modes d'anesthésie a t-il un impact sur la prise en charge par la sécu ?

    Avatar de  Dr Chardain

    Dr Chardain

    /

    10/06/20

    Bonjour, non. Les honoraires chirurgicaux sont pris à 100% du tarif sécurité sociale quel que soit le mode d'anesthésie. Le tiers payant est systématiquement appliqué pour les anesthésies générales. La prise en charge de la part complémentaire dépend en revanche de votre mutuelle et non de la sécurité sociale. Cordialement

    Avatar de  Tom

    Tom

    /

    11/06/20

    peut-il y avoir des complications suite à l'anesthésie générale ?

    Avatar de  Dr Chardain

    Dr Chardain

    /

    12/06/20

    Bonjour, comme tout acte médical, l'anesthésie générale comporte certains risques, bien qu'ils soient extrêmement rares et limités grâce à la surveillance constante du médecin anesthésiste. La consultation d'anesthésie sert à répondre à vos questions sur cette procédure.

    Avatar de  Martin

    Martin

    /

    22/06/20

    Le retrait des dents de sagesse est-il pris en charge à 100% par la sécurité sociale ?

    Avatar de  Dr Chardain

    Dr Chardain

    /

    22/06/20

    Bonjour, la sécurité sociale vous rembourse à 100% sur la base du tarif obligatoire (barème de l'assurance maladie). Les dépassements d'honoraires sont quant à eux à soumettre à votre mutuelle (sauf si vous êtes aux minimas sociaux CMU / ACS : pas de dépassements). Cordialement.

    Avatar de  Thierry

    Thierry

    /

    25/06/20

    Bonjour dr Chardain, y a-t'il des risques de complications ?

    Laisser un commentaire